headerbild_unterseite_02.jpg
 

Politique des transports et des infrastructures

L'économie pétrolière est concernée à plus d'un titre par les questions des transports et des infrastructures.

  • Via l'impôt sur les huiles minérales (Impmin), elle contribue très largement, grâce à ces recettes fiscales au financement des projets routiers et ferroviaires. Les revenus résultant de l'Impmin, de la surtaxe sur les huiles minérales et de la taxe sur la valeur ajoutée ont été ces dernières années de l’ordre de 6,3 à 6,4 milliards de francs par an.
  • En tant que transporteur incontournable de fret, elle souhaite que les infrastructures ferroviaires suisses fonctionnent parfaitement et que les conditions-cadres du fret soient intéressantes du point de vue économique.
  • Elle s'engage en faveur d'un transport individuel motorisé moderne et efficace et défend les intérêts des automobilistes.





Les cookies facilitent la mise à disposition de notre site web. En utilisant nos services, vous acceptez que nous utilisions des cookies.
Informations supplémentaires Ok