headerbild_unterseite_02.jpg
 

Journée de la branche 2017: Avec quoi ferons-nous le plein à l’avenir?

La journée de la branche de l’Union Pétrolière s’est consacrée à l’avenir des carburants. Les discussions ont été vives.

 

Le 25 octobre, la branche pétrolière s’est réunie à Zurich pour sa traditionnelle journée de la branche. Sur le thème «Avec quoi ferons-nous le plein à l’avenir?», de nombreux spécialistes en la matière ont donné des exposés sur les diverses alternatives du moteur thermique: biocarburants, carburants synthétiques, hydrogène et immanquablement la mobilité électrique.  

 

 

Exposés captivants

 

Fabian Bilger, responsable HSSE auprès de l’Union Pétrolière, a commencé par donner un aperçu des avantages et inconvénients des diverses technologies de propulsion, en plaçant notre système actuel de mobilité dans un contexte global. Dans les exposés qui ont suivi, divers spécialistes ont approfondi ce qui a été dit, comme Daniel Weber (BP) qui a commenté  les „avantages et inconvénients des biocarburants“, ou Jörg Ackermann de Coop, qui a présenté l’initiative hydrogène de Coop.

 

«Tous attendent que la branche investisse, mais personne ne sait vraiment où il fau-drait investir» Edgar Bachmann, CEO Socar

 

Avenir de l’hydrogène?

 

Au cours de la journée, la technologie de l’hydrogène a souvent été citée de manière inattendue comme technologie d’avenir fort prometteuse. Il est possible de faire le plein d’hydrogène aux stations équipées à cette fin, de même manière que le carburant habituel. Dans la pile à combustible de la voiture, il est transformé ensuite en électricité laquelle actionne un moteur électrique. Cela procure ainsi au conducteur le plaisir durable de rouler en voiture électrique et, en même temps, le confort et l’autonomie d’une voiture propulsée par un carburant fossile. Inconvénient: la technologie est plus chère que les systèmes de propulsion traditionnelle et elle doit, en outre, s’implanter sur le marché – un grand défi qui ne peut être relevé que par un effort commun de l’industrie pétrolière.

 

Evolution au lieu de révolution

 

Lors du débat public final sous la conduite de l’animateur télé Reto Brennwald, MM. Christian Bach de l’Empa, Edgar Bachmann, CEO de Socar Energy Switzerland et les deux conseillers nationaux Walter Wobmann (UDC) et Jürg Grossen (PVL) se sont penchés sur les thèmes traités. La discussion stimulante a conduit à la conclusion que, tôt ou tard, les carburants fossiles seront délaissés, mais que les alternatives présentées resteront pour l’instant de purs produits de niche. Notre mobilité suit une évolution vers des technologies plus efficientes et plus compatibles avec le climat. Celui qui rêve d’une révolution de la mobilité a été par conséquent déçu – le bon moteur thermique se maintiendra  encore longtemps.

 

Vous trouverez les présentations ci-dessous:

 

pdfPrésentation de F. Bilger "Treibstoffe der Zukunft: Vision, Illusionen, Realitäten"

pdfPrésentation de D. Weber "Freud und Leid mit Biotreibstoffen"

pdfPrésentation de J. Althaus "Biotreibstoffe in Europa: Heute und Morgen"

pdfPrésentation de J. Ackermann "Mobilität im geschlossenen Wasserkreislauf"

pdfPrésentation de R. Schiffbauer "Ladesäulen an meiner Tankstelle? Oder doch lieber Wasserstoff? Branchentag"

pdfPrésentation de W. Pengg "Die Dekarbonisierung des Transportsektors"

 





Les cookies facilitent la mise à disposition de notre site web. En utilisant nos services, vous acceptez que nous utilisions des cookies.
Informations supplémentaires Ok