headerbild_unterseite_05.jpg
 

Mobilité hydrogène: top ou flop?

Wasserstoff Autosalon

Les acteurs de la mobilité hydrogène sont en passe de franchir un nouvel obstacle. 

 

Quand on lui demande si la mobilité hydrogène cafouille, Rolf Huber se montre confiant. Le président du conseil administratif de H₂ Energy AG déclare: «Hyundai va dès cette année livrer des poids lourds à hydrogène en Suisse. Au moins 1000 dans les prochaines années. Cʼest une première mondiale qui servira de base pour le développement économiquement durable dʼune infrastructure de stations-service dʼhydrogène, qui stimulera ensuite la demande de voitures à hydrogène.»

 

Il y a deux ans, Coop a ouvert la première station-service publique à hydrogène de Suisse. Rolf Huber tire un bilan positif de cette expérience: «Le chauffeur du poids lourd à hydrogène, qui roule actuellement, se montre très positif. Lʼhydrogène est clairement en mesure de remplacer entièrement les flottes au diesel.» 

 

Lʼintérêt des entreprises augmente

 

Coop nʼest plus le seul acteur du marché à vouloir proposer cette énergie. En mai 2018, lʼassociation Mobilité H2 Suisse a été créée. Ses membres sont des entreprises connues comme Agrola, Avia, Coop, Coop Mineraloel, Emil Frey Group, Fenaco, Migrol, Migros, Shell et Socar. Elles visent à construire dʼici 2023 un réseau étendu de stations-service dʼhydrogène en Suisse.

 

1.7 FCEV Cargo Truck RenderPhoto1 HyundaiJörg Ackermann, président de Mobilité H2 Suisse, explique à Pétrosphère comment on peut exploiter de façon rentable des stations-service à hydrogène: «La clé pour un réseau de taille économiquement rentable se trouve dans les poids lourds à hydrogène. La consommation en hydrogène de dix poids lourds par an permet déjà de rentabiliser une station-service H₂.»

 

Hyundai prévoit une offensive en Suisse

 

Hyundai développe actuellement des poids lourds fonctionnant avec des piles à combustible à lʼhydrogène pour le marché suisse. Selon Jörg Ackermann, «les premiers véhicules seront mis en circulation fin 2019/début 2020. Ensuite, des séries plus importantes seront disponibles.» Jusquʼà 2023, Hyundai et H₂ Energy introduiront des milliers de véhicules utilitaires lourds à moteur hydrogène et électrique.

 

En parallèle, et conformément aux besoins, les entreprises de lʼassociation H2 mettent à disposition lʼinfrastructure nécessaire de stations-service et le carburant en collaboration avec lʼentreprise Hydrospider AG.

 

La Confédération reconnaît les avantages

 

Même Christoph Schreyer, responsable mobilité à lʼOffice fédéral de lʼénergie, reconnaît les avantages de la mobilité hydrogène: «Les systèmes de pile à hydrogène atteignent une densité énergétique nettement supérieure aux systèmes de batterie électrique. La mobilité hydrogène (avec de lʼhydrogène issu de sources dʼénergie renouvelable) peut jouer un rôle important dans des secteurs spécifiques de la mobilité – en particulier pour les véhicules très lourds avec une plus grande portée ainsi que pour lʼutilisation dans les bus et les camions.»

 

Le développement de la mobilité hydrogène en Suisse doit toutefois rester une initiative du seul secteur privé. Pour Rolf Huber, on obtient ainsi une durabilité économique qui ne pourrait pas être financée et serait impossible à lʼaide de subventions.

 





Les cookies facilitent la mise à disposition de notre site web. En utilisant nos services, vous acceptez que nous utilisions des cookies.
Informations supplémentaires Ok